Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Focus sur Betancuria, l'ancienne capitale de Fuerteventura

Située au centre de l'île de Fuerteventura, au milieu d'une vallée à la géographie typique, Betancuria a été fondée au début du XVe siècle par le célèbre explorateur Jean de Béthencourt qui lui donna son nom. Installée loin des côtes, au milieu des montagnes, la ville était ainsi protégée des attaques des pirates qui sillonnaient alors les mers. Elle s'est alors progressivement développée tout comme le reste de l'île dont elle fut la capitale jusqu'en 1834. Ayant laissé son titre tout d'abord à Oliva puis à Puerto del Rosario, plus ouverte sur la mer, Betancuria gardera toutefois ses lettres de noblesses grâce à son centre historique. 

Entourée du Mirador de las Peñitas au sud et de celui de Morro Velosa au nord, elle est un des principaux sites à visiter lorsque l'on traverse Fuerteventura.  

Focus sur Betancuria, l'ancienne capitale de Fuerteventura

C'est donc lors de son opération de conquête des îles de Lanzarote, Fuerteventura et El Hierro que Jean de Béthencourt fonda la ville sous le nom de Sainte Marie de Béthencourie, qui devint au fil des ans Betancuria. 

C'est Jean le Maçon, bâtisseur qui accompagnait Béthencout dans toutes ses conquêtes, qui fut chargé des plans de l'église Sainte Marie. Débutés en 1410, les travaux durèrent jusqu'en 1424 et l'église, du style normand du XVe siècle fut consacrée Cathédrale par le Pape Martin V. Elle ne gardera malheureusement ce titre que pour six petites années. De l'édifice original ne subsiste de nos jours que les bases du clocher et quelques colonnes, le reste ayant été vandalisé lors de l'invasion de Jaban, pirate d'Alger, accompagné des troupes berbères, qui réduirent la ville en cendres la ville en 1593. 

Ce n'est qu'en 1620 que reprit la reconstruction de l'église, achevée par l'architecte Parraga, en 1691. 

Eglise Santa Maria de BetancuriaEglise Santa Maria de Betancuria
Eglise Santa Maria de Betancuria

Eglise Santa Maria de Betancuria

Non loin de l'église se trouve l'Hôtel de ville où flotte le drapeau canarien au côté de celui de l'Espagne. On trouve également non loin du centre ville, ville les ruines d'un ancien couvent ainsi que celles de l'ancien ermitage.

Un petit tour en villeUn petit tour en ville
Un petit tour en ville
Un petit tour en villeUn petit tour en ville

Un petit tour en ville

Au sud de la ville se tient le Mirador de las Peñitas. Ce point de vue est l'un des plus beau du centre de l'île car son panorama ouvre sur toutes les montagnes environnantes. De plus, il laisse apparaître une oasis, irriguée grâce au ruisseau de las Peñitas et qui permet à de nombreuses espèces végétales de prendre leurs aises et d'occuper toute une zone dont la verdure tranche avec l'aridité environnante.

De nombreux écureuils ont envahi les lieux (comme bien d'autres endroits à Fuerteventura) et il est amusant de les voir gambader ça et là dans les rochers.

Plus d'infos ici

Mirador de las Peñitas
Mirador de las PeñitasMirador de las Peñitas
Mirador de las PeñitasMirador de las Peñitas

Mirador de las Peñitas

Au nord de Betancuria se trouve le point de vue de Morro Velosa. Posé au pied d'une colline, le premier belvédère accueille le visiteur avec les gigantesques statues d'Ayose et de Guise, les deux derniers rois de Fuerteventura, frères ennemis qui régnaient sur l'île avant l'arrivée de Béthencourt. La vue sur le nord ouest de l'île est saisissante. 

Un peu plus loin, une route amène au Mirador. Construit par César Manrique, le célèbre artiste canarien, il est aménagé avec un bâtiment dans lequel est retracée l'histoire de l'île. 

Mirador de Morro VelosaMirador de Morro VelosaMirador de Morro Velosa
Mirador de Morro Velosa

Mirador de Morro Velosa

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article