Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Randos de Caco

Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole

Village du Canon, Cap Ferret

Véritable pépite authentique et colorée, l'Herbe est avant tout un village où l'élevage des huîtres a longtemps été la principale activité. Mais cette activité ostréicole ne se résume pas à ce seul village. En remontant un peu la côte, côté Bassin, on retrouve de petites merveilles en traversant les villages du Canon, de Piraillan ou de Piquey. Puis c'est la célèbre Pointe aux Chevaux, une des plus belles vues sur le Bassin qui apparaît, avec sa plage, ses pins mais également son d'histoire. Et les amateurs d'huîtres ne seront pas en reste, de nombreuses cabanes proposent des dégustations avec une vue sensationnelle sur les eaux bleues de l'océan.

C'est parti pour un itinéraire sans aucune difficulté mêlant histoire, gastronomie et découverte dans un décor de carte postale. Long de cinq kilomètres, il part des abords de la Chapelle de la villa algérienne, traverse quatre villages ostréicoles entre plages et pins avant de terminer au niveau de la Pointe aux Chevaux. Un peu plus d'une heure sera nécessaire pour réaliser le circuit mais il serait dommage de ne pas marquer quelques arrêts photos ou quelques pauses dégustations !

Le topo guide de la randonnée est présent en bas de cet article.

Vue sur Piraillan

Vue sur Piraillan

Départ : Parking à proximité de la Chapelle de la Villa Algérienne

Depuis le parking, se diriger vers le sud afin de contempler la Chapelle de la Villa Algérienne, une des merveilles des environs. Édifiée en 1885, elle faisait partie d'un immense ensemble développé par Léon Lesca, un riche entrepreneur revenu d'Algérie. Avec son style néo- mauresque et ses couleurs chaudes, elle rappelle les influences culturelles de son commanditaire.

Suivre le Boulevard de la plage et atteindre le village de l'Herbe.

Chapelle de la Villa Algérienne
Chapelle de la Villa AlgérienneChapelle de la Villa AlgérienneChapelle de la Villa Algérienne

Chapelle de la Villa Algérienne

Village de l'Herbe

Le village de l'Herbe  accueille le visiteur avec un sentiment d'être dans une autre époque. Ses cabanes aux volets colorés, ses rues typiques, son charme et sa tranquillité en font un village très prisé mais qui a su garder calme et authenticité.

Traverser le village et le quitter par sa plage. Emprunter un des escaliers qui montent sur le rivage, ils permettent de quitter la plage pour regagner la route goudronnée que l'on suit sur la droite

Village de l'HerbeVillage de l'Herbe
Village de l'Herbe
Village de l'HerbeVillage de l'Herbe

Village de l'Herbe

Au croisement avec la Départementale, la suivre sur la droite. Un peu moins de 200 mètres plus loin, la quitter pour faire une escapade entre les cabanes du village du Canon avant de la reprendre un peu plus loin.

Le célèbre Canon
Le célèbre CanonLe célèbre Canon

Le célèbre Canon

Village du Canon

Le village du Canon tire son nom d'un canon datant du Premier Empire, toujours présent aux abords de la Mairie. L'histoire hésite concernant cette pièce d'artillerie, entre un instrument de défense ou une prise de guerre à un navire anglais échoué. Le village, quant à lui, a été bâti de toutes pièces au cours du XIXe siècle sur des remblais lentement accumulés par les ostréiculteurs.

Quitter le village pour rejoindre la départementale. Au niveau d'une patte d'oie, emprunter la rue qui part vers la droite, l'Allée des Cupressus. Suivre cette artère jusqu'au village de Piraillan et son port,

Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicoleDu village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicoleDu village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Village du CanonVillage du Canon
Village du Canon
Village du CanonVillage du Canon

Village du Canon

Village de Piraillan

Le village de Piraillan tire son nom des anciens réservoirs à poissons modelés à la fin du XIXe siècle à partir d’une dépression naturelle, une « escourre », reliée au Bassin d’Arcachon. Même si son port est un peu plus moderne, la partie historique avec ses cabanes a su préserver son authenticité. Par ailleurs, le village dispose d'une réserve naturelle de 39 hectares que l'on longe depuis la route. Il peut également être intéressant d'y faire un détour dans un second temps.

Rejoindre la départementale que l'on suit sur la droite. Prendre ensuite à droite l'Allée des Ecureuils Grand Piquey. Au bout de l'allée, prendre à gauche l'Allée du Rivage que l'on suit jusqu'au village du Grand Piquey.

Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicoleDu village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicoleDu village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Piraillan
PiraillanPiraillan

Piraillan

Village du Grand Piquey

Le village du Grand Piquey tire son nom d'une dune, à l'abri de laquelle fut construit le village. Séparé d'un banc de sable de son jumeau Petit Piquey, il abrite de luxueuses villas mais également les seul club de plongée de la Presqu'île.

Quitter le village par la plage des Hirondelles.

Villa du Grand Piquey

Villa du Grand Piquey

Pointe aux Chevaux

Avec sa Plage idyllique et ses aspects enchanteurs, la Pointe aux Chevaux porte un nom bien cocasse. Au XIXe siècle, l'île aux oiseaux toute proche regorgeait d'une herbe salée aux bienfaits réputés et recommandés pour les animaux. Afin de les conduire sur l'île, les chevaux étaient rassemblés sur la plage et, à marée basse, ils traversaient le chenal à la nage, encadrés par des marins qui les suivaient sur des pinasses. Ils restaient alors quelques temps sur l'île avant de faire le chemin inverse. La tempête du 27 octobre 1882 submergea entièrement l'île et mit fin au pacage. Les traversées furent alors stoppées.

Avec sa plage, ses pins et son banc, c'est désormais un incontournable de la presqu'île. A marée haute, les eaux cristallines du Basin viennent scintiller et faire du lieux un véritable paysage de carte postale.

Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicoleDu village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
Du village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicoleDu village de l'Herbe à la Pointe aux Chevaux, escapade en terre ostréicole
La Pointe aux ChevauxLa Pointe aux Chevaux
La Pointe aux Chevaux
La Pointe aux ChevauxLa Pointe aux Chevaux

La Pointe aux Chevaux

C'est la fin de cet itinéraire. Pour retourner au point de départ il suffit de prendre le chemin à l'envers. Si l'envie de continuer est présente, il suffit de continuer à suivre la côte !

Les extras du circuitLes extras du circuit
Les extras du circuit
Les extras du circuitLes extras du circuit

Les extras du circuit

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article