Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Randos de Caco

Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Marrakech, le Palais Badii

Surtout connu pour accueillir le festival du Marrakech du Rire, le Palais Badia ou El Badi, plus connu sous le nom de Palais Badii est un ancien ensemble architectural du XVIe siècle. Construit à la frontière du quartier de la Kasbah, il commémore la victoire sur l'armée portugaise en 1578 lors de la fameuse Bataille des Trois Rois. Aujourd'hui sévèrement endommagé, il ne reste plus que les vestiges de son lustre d'antan. Toutefois, ses orangers continuent d'amener un peu du prestige que les jardins apportaient aux 360 chambres que contenait le Palais.

Loin d'être le plus beau de la ville, loin du lustre du Palais Bahia tout proche, de l'histoire des Tombeaux Saadiens  ou du raffinement du Jardin Majorelle, le Palais Badi reste tout de même une visite intéressante afin de comprendre l'histoire de Marrakech et de se rendre compte de l'étendue de l'édifice lorsqu'il était intact. Cela vient compléter le tour du quartier de la Kasbah, toujours dominé par le minaret de la Mosquée Moulay el Yazid toute proche. 

Compter 45 minutes de visite pour 10 dirhams, plus dinfos à la fin de cet article.

Le Palais Badi

Le Palais Badi

La Palais doit son origine à la fin de la Bataille des Trois Rois en 1578. A cette date, les forces de l'armée du sultan marocain Abu Marwan Abd al-Malik, tout juste amené au pouvoir, viennent à bout de l'armée portugaise du roi Sébastien Ier, soutenu par l'ancien sultan Muhammad al-Mutawakkil. Bien qu'elle se soit déroulée non loin de Tanger, à Ksar El Kébir, c'est donc à Marrakech que sera édifié un bâtiment en commémoration de cette victoire. Financé en grande partie par la rançon donnée par les portugais suite à leur défaite, il exprimait le faste de la dynastie des Saadiens avec l'utilisation des matériaux les plus précieux pour orner chaque bâtiment.

L'intérieur du PalaisL'intérieur du Palais
L'intérieur du PalaisL'intérieur du Palais

L'intérieur du Palais

Une vaste cour de 135 mètres par 110 occupait l'intérieur du Palais et une fontaine monumentale trônait au milieu d'une piscine de 90 mètres sur 20. Des bassins rectangulaires de 30 mètres sur 10 ornaient également les angles du Palais. Deux Pavillons se faisaient alors face, le "pavillon de cristal" et le "pavillon des audiences", construits sur des plans semblablement identiques. Le"pavillon vert" et celui de "l'héliotrope" occupaient quant à eux les versants nord et sud. L'ensemble du bâtiment comportait au total 360 pièces.

Plan et Intérieur des bâtimentsPlan et Intérieur des bâtimentsPlan et Intérieur des bâtiments

Plan et Intérieur des bâtiments

Détails intérieursDétails intérieursDétails intérieurs

Détails intérieurs

Autour du Bassin, des jardins composés d'orangers et de nombreuses fleurs apportaient un peu de verdure et accentuaient l'impression de fraîcheur. Aujourd'hui, les orangers sont toujours présents et rappellent ce que devaient être ces jardins du temps du faste du Palais.

Les orangers dans le jardinLes orangers dans le jardinLes orangers dans le jardin

Les orangers dans le jardin

Le luxueux Palais trônera sur le quartier jusqu'aux alentours de 1696. C'est à cette époque que le Sultan alaouite Moulay Ismaïl ordonnera sa démolition. Durant une dizaine d'années, les éléments et matériaux ayant servi à la construction du Palais Badii seront transportés et réemployés à Meknès. Considérée comme la nouvelle capitale de l'empire du sultan, ce dernier avait besoin de construire de luxueux édifices. Et c'est le Palais Badii qui en fera les frais.

Depuis 2011, le festival du Marrakech du rire redonne au Palais un peu de son lustre d'antan en accueillant les plus grands humoristes francophones.

Entrée du PalaisEntrée du PalaisEntrée du Palais

Entrée du Palais

Non loin du Palais, le Minaret de la Mosquée de la Kasbah domine le quartier éponyme. Un petit détour par le quartier permet de découvrir ses ruelles typiques, ses marchands et aussi la célèbre porte de Bab Agnaou qui permettait d'entrer dans la Medina par le sud.

C'est aussi l'occasion d'admirer les cigognes qui ont décider d'élire domicile sur les murs du Palais. Il suffit de lever la tête pour voir des dizaines de nids et les cigognes qui trônent en regardant le tumulte qui se déroulent dans le quartier.

Mosquée de la Kasbah, cigognes sur les remparts et Bab AgnaouMosquée de la Kasbah, cigognes sur les remparts et Bab Agnaou
Mosquée de la Kasbah, cigognes sur les remparts et Bab AgnaouMosquée de la Kasbah, cigognes sur les remparts et Bab AgnaouMosquée de la Kasbah, cigognes sur les remparts et Bab Agnaou

Mosquée de la Kasbah, cigognes sur les remparts et Bab Agnaou

Pour en savoir plus sur le Palais, les horaires de visite et les tarifs, le site officiel donne toutes les informations : Palais-el-badi.com

Localisation du Palais

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article