Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Randos de Caco

Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Essaouira, visite du Port et de la Medina

Accrochée à l'Océan Atlantique, Essaouira, l'ancienne Mogador, est une ville portuaire chargée d'histoire. Avec son passé de comptoir commercial, son port toujours très actif, la ville blanche et bleue s'épanouit dans un climat tempéré par les vents venus du large. Sa Medina, classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, ses souks, ses fortifications et son Port, Essaouira est une étape incontournable pour quiconque visite la région. La proximité avec Marrakech permet une escapade d'une journée pour partir à la découverte de "la perle du royaume".

Des abords de l'immense plage où les rouleaux vont et viennent au gré des marées, l'itinéraire passera par le port de pêche très typique. Il se poursuivra dans l'ancienne Medina, alternant entre le chemin de ronde des anciennes fortifications et les dédales de rue qui forment les souks de la ville. Une petite pause est toujours agréable pour déguster un bon poisson grillé ou boire un traditionnel thé à la menthe selon le moment de la journée.

Anciens bateaux de pêche devant les fortifications d'Essaouira

Anciens bateaux de pêche devant les fortifications d'Essaouira

La Plage d'Essaouira

La plage d'Essaouira est la première à accueillir le visiteur. S'étendant sur près de six kilomètres de long, elle est très prisés des surfeurs qui viennent profiter des fortes vagues ainsi que des visiteurs qui veulent se prélasser au soleil. L'eau assez fraîche (18 degrés en moyenne toute l'année) et les forts courants finiront de dissuader d'aller se tremper les pieds au profit d'une visite plus culturelle, historique et haute en couleurs de la ville.

Le port de pêche se trouve dans la continuité de la plage. Ses bateaux bleus et ses cabanes blanches aux volets bleus sont très facilement repérables.

La plage d'Essaouira, à marée haute et marée basseLa plage d'Essaouira, à marée haute et marée basseLa plage d'Essaouira, à marée haute et marée basse

La plage d'Essaouira, à marée haute et marée basse

Le vieux Port d'Essaouira

Construit entre 1760 et 1770 sous le règne du sultan Mohamed ben Abdellah, il a été le principal port du Maroc de sa construction jusqu'à la fin du XIXe siècle. Il profitait alors de sa situation à la croisée des chemins entre les grandes routes maritimes entre l'Europe et l'Afrique et les routes terrestres du commerce transsaharien. Son déclin sera progressif et il perdra peu à peu son rôle de chantier naval puis de port de commerce. Depuis 1982, il est utilisé exclusivement comme port de pêche. 

Protégé par la Squala (voir par ailleurs), le port est le second centre de la ville avec la Medina. Tout au long de la journée, les pêcheurs s'affairent à l'entretien de leur bateau et à la préparation de leur future sortie. Le matin, les caisses de poissons sont vendues sur les quais pour certaines, dans la Medina pour d'autres. Les barques bleues des marins remplissent le port à la mi-journée, le tout dans une ambiance colorée et animée.

Port de pêche
Port de pêche Port de pêche Port de pêche

Port de pêche

La Sqala du Port

Edifiée au XVIIIe siècle, elle est, avec la Sqala de la Kasbah, une des principales fortifications de la ville. Le fameux Castello Real se trouvait à l'origine à la place de la plateforme d'artillerie. Ce sont d'ailleurs ses pierres et moellons qui seront utilisés pour la construction de la Sqala. Elle est constituée de deux ailes de deux cents mètres qui sont reliées reliées au Borj el-Barmil d'une part et au Bab el-Marsa de l'autre.

Le Borj el-Barmil est la bastion qui veille sur le port. Edifié en même temps que la Sqala, il est visible de partout sur le port.

Bab el-Marsa est la Porte de la Marine. C'est une des principales portes de la vielle et elle marque l'entrée de la Medina.

Tous ces monuments ont été classés Monuments historiques depuis 1924.

La Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-MarsaLa Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-Marsa
La Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-MarsaLa Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-Marsa
La Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-MarsaLa Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-Marsa

La Sqala du Port, Borj el-Barmil et Bab el-Marsa

La Medina d'Essaouira

Construite à la fin du XVIIIe siècle, c'est le coeur historique de la ville et le principal centre d'activité avec le port. Entourée d'une muraille de style Vauban, la Medina est protégée par des fortifications où le style européen se mélange harmonieusement avec le style arabo-musulman. La Sqala de la Kasbah est un exemple accessible et ouvert au public de ces fortifications où les murs subissent encore les assauts de l'océan.

A l'intérieur, le dédale des ruelles partage les quartiers et les différents souks. Assez organisé malgré tout, le souk propose tout type de produits. Les vêtements y côtoient les épices, les colliers, bracelets et autres articles succèdent aux olives et autres fruits et légumes.

On y trouve de nombreux restaurants où le poisson frais pêché de la matinée est cuisiné au déjeuner ou au dîner. De nombreux autres plats typiques sont aussi proposés et il fait bon s'arrêter sur une terrasse, à l'ombre rafraîchissante des arbres.

La Medina a été classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2001.

La Medina d'EssaouiraLa Medina d'Essaouira
La Medina d'EssaouiraLa Medina d'EssaouiraLa Medina d'Essaouira
La Medina d'EssaouiraLa Medina d'Essaouira

La Medina d'Essaouira

Détails du soukDétails du souk
Détails du soukDétails du souk

Détails du souk

La Sqala de la Kasbah

Appelée également Sqala de la Medina, elle a été édifiée au XVIIIe siècle comme la Sqala du port qu'elle vient compléter. Elle s'étend sur plusieurs centaines de mètres et protège la face côtière de la Medina

Accessible gratuitement, elle a gardé sa dotation de canons espagnols construits eux aussi au XVIIIe siècle. Ils protégeaient la ville en permettant l'envoi de boulets de 10 livres sur l'ennemi. 

La vue sur l'océan et sur le reste des fortifications est assez saisissante et il ne faut pas manquer de prendre un peu de hauteur en faisant un détour par les hauteurs de ces fortifications. 

Sqala de la KasbahSqala de la KasbahSqala de la Kasbah

Sqala de la Kasbah

Les îles Purpuraires et l'îlot Mogador

Ce petit archipel est constitué de deux îles et de trois petits îlots. Il est visible depuis le port d'Essaouira, juste à quelques centaines de mètres de la côte. 

La principale île abrite les vestiges d'une ancienne fortification ainsi q'un ancien pénitencier. Les ruines d'une mosquée ont également été découverts. L'îlot de Mogador abritait un phare très utile à l'époque où l'activité du port était importante.

 

Iles Purpuraires
Iles PurpurairesIles Purpuraires

Iles Purpuraires

Bonus : L'arganier, l'arbre à chèvres

Lorsque l'on gagne Essaouira par la route depuis Marrakech, il y a un passage obligé, à un peu moins de 30 kilomètres de la destination. Sur les hauteurs, la route traverse des terrains où poussent ça et là, des arbres qui culminent à une dizaine de mètres du sol. Ces arbres sont des arganiers et ils sont couverts... de chèvres. En effet, elles raffolent des fruits de l'arganier et l'escaladent avec une aisance surprenante. Elle s'accrochent aux branches, s'y installent et dégustent les fruits à leur aise. Elles ne mangent en fait que la pulpe et rejettent le noyau. Ce dernier est alors récupéré par les habitants puis torréfié puis pressé afin de faire de l'huile pour un usage propre ou pour la vente.

En savoir plus sur l'argan http://www.ecoliers-berberes.info/argan.htm

 

Arganiers et vue lointaine sur EssaouiraArganiers et vue lointaine sur Essaouira
Arganiers et vue lointaine sur Essaouira

Arganiers et vue lointaine sur Essaouira

Un condensé pour terminerUn condensé pour terminerUn condensé pour terminer

Un condensé pour terminer

Localisation du Port et de la Medina

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jérôme 27/02/2017 21:32

C'est assurément une cité plaisante à découvrir