Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Randos de Caco

Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Lisbonne

Lisbonne

Dès que l’on évoque Lisbonne, on pense tout de suite au fado, aux épopées de Vasco de Gama, au fameux tramway jaune, au Tage et au soleil. Et c’est en effet un condensé de tout cela qu’offre la capitale portugaise. Ses nombreux quartiers typiques mais complètement différents les uns des autres forment une étrange mosaïque architecturale, historique et culturelle dans laquelle on se sent tout de suite à l’aise. Ses collines qui dominent le Tage tout proche donnent lieu à des points de vue sublimes qui permettent de voir la ville à chaque fois sous un angle différent.
Dotée une offre de transport en commun importante, diverse et efficace, le visiteur peut aller d’un point à un autre rapidement, sans se fatiguer, et à moindre coût, les prestations et tarifs et proposés pouvant être avantageux.
Du fouillis des ruelles de l’Alfama au quadrillage parfait des rues de Baixa, du populaire Bairro Alto au plus bourgeois quartier de Belem en passant par les rives du Tage ou le les multiples parcs, c’est parti pour un condensé des incontournables de Lisbonne.

  • L’Alfama, le plus typique

Dominé par le Château de São Jorge et ses remparts, le quartier de l’Alfama représente le côté un peu désordonné de la ville. Avec ses escaliers, ses ruelles tortueuses, ses becos, c’est le plus vieux quartier de la ville et le dernier témoin de l’héritage maure de la ville. Outre ce charme désuet qui fait sa renommée, on y rencontre beaucoup de curiosités au détour d’une place ou au coin d’une terrasse. Au nord, il ne faut pas manquer le Couvent de Graça, sa Chapelle et le Miradouro da Graça, son belvédère sur la ville. En poursuivant quelque peu le dédale de ruelles, on arrive au pied du Château São Jorge. Ce dernier est visitable avec son jardin moyennant la coquette somme de 7,50 €. En redescendant vers le Tage, le belvédère de Santa Luzia est incontournable avec sa vue sur le Fleuve, ses azulejos et ses tonnelles. En regagnant les autres quartiers, un détour par la Cathédrale de Sé toute proche permet de clore la visite du quartier. L’Alfama se visite de préférence le matin afin de profiter des marchés et d’un bon restaurant, ce qui ne manque pas.

Pour visiter l’Alfama en prenant le temps tout en visitant, un circuit de permet de voir l’essentiel http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2014/10/en-passant-par-l-alfama.html

Petite place dans l'Alfama

Petite place dans l'Alfama

  • Le Bairro Alto, le populaire

Ce quartier cultive le paradoxe. Des rues pavées qui remontent du Tage vers le nord, une architecture « à l’ancienne », de vieux magasins de bric à brac… et juste à côté, de nombreux bars, des salons de tatouages, des salons de thé ou autres maisons de Fado. Tout le modernisme côtoie une ancienne vie de la ville. Un mélange entre un quartier populaire et branché à la fois. Mais le Bairro Alto, ce n’est pas que ça. C’est aussi l’occasion de prendre les fameux funiculaires de la ville qui permettent de monter sans difficulté les rues escarpées et étroite. C’est également un splendide belvédère, le Miradouro de Sao Pedro de Alcantara et sa vue panoramique sur Lisbonne. C’est surtout une curiosité à visiter sans modération tant on a l’impression d’avoir changé de ville.


Pour visiter le Bairro Alto dans un moyen de transport absolument typique http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2014/09/bica-lavra-et-gloria-les-funiculaires-de-lisbonne.html

Funiculaire dans le Bairro Alto

Funiculaire dans le Bairro Alto

  • Baixa l’historique et Rossio le faux sage

Le tristement célèbre tremblement de terre de 1755 a totalement ravagé le quartier de Baixa tel qu’il existait à l’époque. Le Marquis de Pombal a alors lancé un plan de reconstruction en damier. De la Place du Commerce au sud avec son Arc de Triomphe jusqu’à Rossio au Nord, on trouve de larges rues parallèles coupées par d’autres, plus petites, perpendiculaires. Cela donne un ensemble harmonieux et très facile à visiter, que l’on peut admirer depuis l’Elevador de Santa Justa qui permet de rejoindre Chiado. Les boutiques de souvenirs ou de prêt à porter succèdent au restaurant sur toute la longueur du quartier.
Le quartier du Rossio, au nord de Baixa, est très élégant avec la place Dom Pedro IV (ou Praça Rossio), la gare, ou la Place dos Restauradores. Mais il ne faut pas se fier aux apparences tranquilles, de nombreuses animations étant organisées sur les places. Aussi, la gare draine une multitude de touristes ou autres voyageurs. Enfin, Rossio est à une extrémité l’Avenida da Liberdade, immense artère qui mène au Parc Edourdo VII et bordée de boutiques de luxe.

Pour découvrir ces quartiers, http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2015/08/baixa-de-haut-en-bas.html

Place Dom Pedro IV depuis l'Elevador de Santa Justa

Place Dom Pedro IV depuis l'Elevador de Santa Justa

  • Chiado, l’intellectuel

Placé entre Baixa et le Bairro Alto, le quartier de Chiado se distingue de ses voisins par ses beaux bâtiments du XVIIème siècle. Tirant son nom du Poète Antonio Ribeiro dit Chiado, il est normal qu’une atmosphère intellectuelle et littéraire enveloppe le quartier. Les librairies, boutiques chics et autres cafés contribuent à cette ambiance. Ravagé par un incendie en 1988, on ne remarque guère les stigmates de cette catastrophe. Il ne faut pas hésiter à emprunter l’Elevador de Santa Justa depuis le haut de Chiado pour rejoindre Baixa, quelques mètres plus bas.

Le fameux tram 28E à l'entrée de Chiado

Le fameux tram 28E à l'entrée de Chiado

  • Belém, le romantique

Un peu à l’écart des autres, entre la ville et l’océan, Belém est le lieu de départ des expéditions de Vasco de Gama et des autres navigateurs qui partirent explorer le monde au XVème siècle. Mais Belém ce n’est pas qu’un ancien port de départ. C’est un village à part entière, totalement différent des autres quartiers avec son atmosphère bien à part. L’histoire y a une part importante avec la Tour de Belém qui trône majestueusement au bord du fleuve ou le Monument des Découvertes qui rend hommage à ceux qui ont fait la gloire du pays. Le Monasteiro dos Jeronimos (monastère des Hiéronymites) est une merveille architecturale bâtie sur ordre de Manuel Ier. On y trouve également un musée d’art contemporain, un jardin botanique et surtout, la fabrique des fameuses Pasteis de Belém. Ces petits gâteaux typiques qui contribuent eux aussi à la célébrité du quartier sont nés ici. La boutique officielle ne désemplit d’ailleurs jamais.

Pour découvrir Belém, un itinéraire qui permet de faire le tour du quartier sans rien oublier, des incontournables aux curiosités cachées http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2014/09/escapade-a-belem.html

La Tour de Belem

La Tour de Belem

  • Estrela, l’élégant

Dominé par la Basilique d'Estrela, d’un blanc immaculé, le quartier d’Estrela contraste avec le populaire Bairro Alto juste à côté. Assez ignoré des touristes il y règne donc un calme accentué par la verdure du Jardin d'Estrela tout proche. On y trouve également le Palais de São Bento, siège de l'Assemblée Nationale portugaise.

Pour le visiter entre autres quartiers http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2015/08/lisbonne-entre-parcs-et-jardins.html

Basilique d'Estrela depuis le jardin

Basilique d'Estrela depuis le jardin

  • Marques de Pombal et Rato les éloignés

Le quartier de Marques de Pombal commence au nord de l'Avenida de Liberdade, au pied du Parc Edouard VII. Il marque la fin de la ville historique et le début de la ville moderne. Les voitures prennent le pas sur les piétons et la modernité reprend le dessus, tant sur l'architecture que sur l'atmosphère. La statue du Marquis, qui règne au milieu de la place, regarde au loin le quartier de Rossio et de Baixa qu'il a fait reconstruire, à plus d'un kilomètre, à l'autre bout de l'Avenue.

A l'ouest, le quartier de Rato descend vers Estrela. De petites places se succèdent longeant l'Aqueduc des Eaux vives. Le Jardin Botanique de Lisbonne, petit écrin de verdure au milieu de la ville, tient sa place depuis 1876.

Pour une promenade de Marques Pombal à Estrela en passant par Rato http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2015/08/lisbonne-entre-parcs-et-jardins.html

Marques Pombal, Rato sur la droite, depuis le Parc Edouard VII

Marques Pombal, Rato sur la droite, depuis le Parc Edouard VII

A proximité de Lisbonne
  • Cascais

​A l'origine, Cascais était un village de pêcheurs. Désormais, c'est une station très prisée des vacanciers mais aussi des touristes de passage à Lisbonne. En effet, la capitale portugaise n'est qu'à deux pas et joindre Cascais par le train est très rapide et très peu coûteux.

Pour en savoir plus et se promener facilement http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2016/04/cascais-une-journee-au-soleil.html

Cascais

Cascais

  • Sintra

A deux pas de Lisbonne, au milieu de la verdure de la Sierra du même nom, Sintra séduira tout le monde. Avec ses jardins, ses fontaines et ses bâtiments à l'architecture étonnante et exceptionnelle, c'est un incontournable pour quiconque se rend à Lisbonne.

Plus d'infos avec la découverte de la vieille ville http://lesrandosdecaco.over-blog.com/2016/04/un-petit-tour-a-sintra.html

Palais municipal de Sintra

Palais municipal de Sintra

Plus d'informations sur les accès, les transports et autres incontournables très prochainement sur cet article.

Météo Lisbonne

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article