Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Randos de Caco

Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Lisbonne, entre parcs et jardins

Portugal, Lisbonne

Lieu de départ : Station Parque, arrêt de la ligne Bleue (Linha Azul ou Linha da Gaivota) du métro de Lisbonne, Avenida Antonio Augusto de Aguiar.

Environ 6 kilomètres

Une promenade dans Lisbonne, de petites places en grands jardins

A Lisbonne, quand arrive le printemps, il fait souvent beau et chaud. Alors rien de tel que de visiter certains quartiers en allant chercher l'ombre et la verdure. C'est ce que propose cet itinéraire qui nous amènera du Parc Edouard VII au pied de l'Avenue de la Liberté en traversant de petites places au charme désuet comme des jardins à la végétation luxuriante. L'aspect culturel, architectural et typique ne sera pas laissé de côté. Un parcours à faire à son rythme, le fameux tram 28E pouvant même aider à parcourir quelques hectomètres...

Parc Edouard VII, Fontaine du Jardin des Amoreiras, Jardin d'Estrela, Tram 28E Calçada d'Estrela
Parc Edouard VII, Fontaine du Jardin des Amoreiras, Jardin d'Estrela, Tram 28E Calçada d'EstrelaParc Edouard VII, Fontaine du Jardin des Amoreiras, Jardin d'Estrela, Tram 28E Calçada d'EstrelaParc Edouard VII, Fontaine du Jardin des Amoreiras, Jardin d'Estrela, Tram 28E Calçada d'Estrela

Parc Edouard VII, Fontaine du Jardin des Amoreiras, Jardin d'Estrela, Tram 28E Calçada d'Estrela

Le circuit part de la station de métro Parque, à deux pas du Parc Edouard VII, pour arriver au pied de l'Avenue de la Liberté, à proximité du métro et de la gare de Rossio. Neuf points de repères y sont indiqués. La liste ne sera pas exhaustive, de nombreux musées, jardins et autres belvédères sont également à deux pas. La carte ci-dessous sera très utile pour se repérer.

Description du circuit

Description du circuit

Départ : Depuis la sortie de la station de métro, remonter la Rue Eugenio dos Santos sur la droite. Au bout de la rue, traverser l'Avenue Sidonio Pais pour arriver au pied du bâtiment qui nous domine, le Pavillon Sportif Carlos Lopes.

Inauguré en 1932 et appelé Palais des congrès, il fut rebaptisé en l'honneur de l'athlète Carlos Lopes. Fermé en 2003, il doit devenir un musée dédié au sport accompagné d'un casino.

Contourner le bâtiment par la gauche en suivant le chemin qui descend dans le parc. Le descendre jusqu'à son terme. Prendre alors sur la droite et remonter jusqu'en haut du Parc Edouard VII.

Pavillon sportif Carlos Lopes, vue sur le quartier, le jardin à traverser, le Parc Edouard VIIPavillon sportif Carlos Lopes, vue sur le quartier, le jardin à traverser, le Parc Edouard VII
Pavillon sportif Carlos Lopes, vue sur le quartier, le jardin à traverser, le Parc Edouard VIIPavillon sportif Carlos Lopes, vue sur le quartier, le jardin à traverser, le Parc Edouard VII

Pavillon sportif Carlos Lopes, vue sur le quartier, le jardin à traverser, le Parc Edouard VII

1 - Parc Edouard VII (Parque Eduardo VII)

La Parc Edouard VII est un joli jardin à la française qui s'étend sur près de 26 hectares. De son point le plus haut, la vue sur la ville et le Tage est magnifique. Dans l'axe du jardin, on trouve la place du Marquis de Pombal et l'Avenue de la Liberté. Son nom rend hommage à Edouard VII d'Angleterre et à sa venue à Lisbonne le dans le but de renforcer les relations entre l'Angleterre et le Portugal. On y trouve également le drapeau national (plus grand drapeau d'Europe) ainsi que le monument de la Révolution des Oeillets du 25 avril 1974.

Redescendre le jardin par son autre coté en direction de la place, reconnaissable par sa statue imposante du Marquis de Pombal qui trône en son centre.

Sebastião José de Carvalho e Melo, Marquis de Pombal, est un grand homme politique portugais qui a mené le pays vers sa période faste de la fin du XVIIIème siècle. Sa statue regarde le quartier de Baixa, qu'il a fait reconstruire après le tremblement de terre de 1755.

Au rond point de la place, prendre à droite et longer la route sur le trottoir de gauche. Marcher pendant près de 450 mètres et prendre à gauche la Rue Artilhara. La descendre sur 200 mètres et emprunter la Traversa Fabrica dos Pentes sur la droite. Continuer jusqu'à son terme, la Praça das Amoreiras.

Vue depuis le haut du Parc, Partie haute du Parc, Colline du Château Saint Jorge, descente du Parc
Vue depuis le haut du Parc, Partie haute du Parc, Colline du Château Saint Jorge, descente du Parc Vue depuis le haut du Parc, Partie haute du Parc, Colline du Château Saint Jorge, descente du Parc Vue depuis le haut du Parc, Partie haute du Parc, Colline du Château Saint Jorge, descente du Parc

Vue depuis le haut du Parc, Partie haute du Parc, Colline du Château Saint Jorge, descente du Parc

Statue du Marquis de PombalStatue du Marquis de PombalStatue du Marquis de Pombal

Statue du Marquis de Pombal

2 - Praça das Amoreiras

Ce petit jardin d'à peine six mille mètres carrés a été inauguré en 1759 sur les ordres du Marquis de Pombal. Il est bordé pas la Chapelle Notre Dame de Montserrat. et par l'Aqueduc des Eaux Libres. Le Marquis de Pombal avait projeté la plantation de plus de 300 mûriers dans le but de promouvoir l'industrie portugaise de la soie.

Traverser le jardin, passer sous une arche de l'aqueduc, prendre à gauche et descendre la Rua das Amareiras. Au croisement, continuer de descendre et emprunter l'Avenue Alvares Cabral en direction du Jardin d'Estrela. Des panneaux routiers indiquent également la route que l'on doit emprunter.

Praça das Amoreiras et entrée de la Chapelle, côté place
Praça das Amoreiras et entrée de la Chapelle, côté placePraça das Amoreiras et entrée de la Chapelle, côté placePraça das Amoreiras et entrée de la Chapelle, côté place

Praça das Amoreiras et entrée de la Chapelle, côté place

Aqueduc des Eaux Libres et Chapelle Notre Dame de MontserratAqueduc des Eaux Libres et Chapelle Notre Dame de MontserratAqueduc des Eaux Libres et Chapelle Notre Dame de Montserrat

Aqueduc des Eaux Libres et Chapelle Notre Dame de Montserrat

3 - Jardin d'Estrela

Édifié en 1852, ce jardin est identifié comme le plus romantique de Lisbonne. Il est vrai que de nombreux bancs garnissent les allées, à proximité des statues et du kiosque à musique. On y retrouve de nombreuses essences exotiques telles que les palmiers et autres dragonniers.

Traverser le jardin pour accéder à la Basilique d'Estrela, juste de l'autre côté de la route à la sortie sud.

Jardin da EstrelaJardin da Estrela
Jardin da EstrelaJardin da EstrelaJardin da Estrela

Jardin da Estrela

4 - Basilique d'Estrela

Construite au cours du XVIIIème siècle, c'est une des églises les plus importantes de Lisbonne. Le marbre utilisé lui donne toute sa blancheur. Le style baroque prédomine et l'on admirera les statues sur la face avant.

A la sortie de l'église, prendre la Calçada da Estrela qui descend sur la droite. Passer à côté du Jardin du 5 octobre.

Ce petit jardin au charme tout particulier abrite une statue de bronze et un petit kiosque. La statue, site de "La Sainte Famille, représente un couple de paysans caractéristiques de l'époque. Un agriculteur houe sur l'épaule et une paysanne avec un enfant dans ses bras, assise sur un âne portant des paniers.

Poursuivre la descente sur 500 mètres, jusqu'au jardin de São Bento. La route longe un grand bâtiment, le Palais de São Bento qui abrite l'Assemblée Nationale Portugaise. Il est également possible de prendre le fameux tramway 28E qui suit notre itinéraire sur un arrêt.

A la sortie du jardin, emprunter la Rua Correia Garção qui permet de faire face au Palais de São Bento.

Basilique da Estrela
Basilique da EstrelaBasilique da EstrelaBasilique da Estrela

Basilique da Estrela

Le tram 28E, Praça da Estrela, le jardin du 5 octobre, le dôme depuis le jardinLe tram 28E, Praça da Estrela, le jardin du 5 octobre, le dôme depuis le jardinLe tram 28E, Praça da Estrela, le jardin du 5 octobre, le dôme depuis le jardin

Le tram 28E, Praça da Estrela, le jardin du 5 octobre, le dôme depuis le jardin

5 - Palais de São Bento

Construit comme Monastère Bénédictin au XIVème siècle, il abrite désormais l'Assemblée Nationale Portugaise.

Remonter la Rua de São Bento sur environ 150 mètres puis prendre à droite la Rua Nova da Piedade. Après 200 mètres, la route arrive Praça das Flores, au niveau du Jardin Fialho de Almeida.

Palais de São Bento
Palais de São BentoPalais de São BentoPalais de São Bento

Palais de São Bento

6 - Praça das Flores, Jardim Fialho de Almeida

Ce petit jardin d'à peine plus de mille mètres carrés fait office d'oasis au milieu du quartier. On y trouve une jolie petite fontaine, quelques bancs et aussi beaucoup d'ombre. Quelques cafés entourent la place et permettent de prendre un rafraîchissement. Il porte le nom de l'écrivain portugais Fialho de Almeida.

Quitter le jardin par la droite. Au carrefour, remonter la Rua São Marçal qui nous amène face au Jardin Botanique de Lisbonne.

Praça das Flores, Jardim Fialho de AlmeidaPraça das Flores, Jardim Fialho de AlmeidaPraça das Flores, Jardim Fialho de Almeida

Praça das Flores, Jardim Fialho de Almeida

7 - Jardin Botanique de Lisbonne

D'une superficie de quarante hectares, le jardin a été inauguré en 1878. Sa construction a été décidée en 1859 et c'est à l'allemand Edmond Goeze, jardinier-paysagiste, que fut confiée la direction des opérations à Lisbonne à partir de 1873. A partir de 1876, c'est le botaniste français Jules Daveau qui termina la partie inférieure. Reconnu pour sa flore subtropicale, il dépend de la faculté de sciences de l'Université de Lisbonne.

A la sortie du Jardin, prendre à gauche la Praça do Principe Real puis descendre la première à gauche, la Rua de Alegria. Garder la gauche à la première intersection et continuer la descente. Continuer à gauche au second croisement pour atteindre la Praça da Alegria et le Jardin Alfredo Keil.

Le jardin botanique
Le jardin botaniqueLe jardin botaniqueLe jardin botanique

Le jardin botanique

8 - Praça da Alegria, Jardin Alfredo Keil

Ce petit jardin a été réalisé en 1882, sur l'emplacement d'un ancien marché aux puces de moins en moins fréquenté. On y trouve là aussi une fontaine et quelques bancs. Il porte le nom du peintre et compositeur Alfredo Keil, auteur de l'hymne national en 1891. Une statue de son buste trône dans le jardin.

Traverser le jardin et continuer tout droit vers l'Avenida da Liberdade que l'on empruntera sur sa droite.

Jardin Alfredo Keil
Jardin Alfredo KeilJardin Alfredo Keil

Jardin Alfredo Keil

9 - Avenida da Liberdade

L'Avenue de la liberté est une des plus grandes avenues de la capitale. De 1100 mètres de long pour 90 mètres de large, elle comprend plusieurs voies de circulation mais aussi de lerges promenades ombragées. On y trouve aussi de nombreuses boutiques de luxe tout comme des restaurants et cafés.

Descendre l'avenue sur la droite en direction de la Place des Restaurateurs.

Avenue de la LibertéAvenue de la Liberté

Avenue de la Liberté

Arrivée - Palace des Restaurateurs (Praça dos Restauradores)

Cette place rectangulaire, entourée de bâtiments de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, porte le nom de la Restauration de l'Indépendance portugaise en 1640 après l'occupation espagnole. L'obélisque, au centre de la place, est l'oeuvre d'António Tomás da Fonseca. Les statues symbolisent l'indépendance et la victoire et on peut retrouver les noms et dates des batailles qui ont conduit à la restauration de l'indépendance.

C'est le terme de notre promenade. La ligne bleue du métro lisboète est à deux pas avec sa station Restauradores. La place Rossio est toute proche avec sa gare qui ouvre le chemin vers Sintra notamment. Mais, surtout, le centre ville et le quartier de Baixa n'est qu'à quelques centaines de mètres ; c'est l'occasion de voir une autre facette de la ville.

Place des Restaurateurs et Avenue de la Liberté
Place des Restaurateurs et Avenue de la LibertéPlace des Restaurateurs et Avenue de la Liberté

Place des Restaurateurs et Avenue de la Liberté

Localisation du départ

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

richard 20/09/2015 11:16

Bonjour,
J'aime bien votre blog. Une photo m'intéresse particulièrement: celle du Marquis de Pombal avec une mouette sur la tête. M'autoriseriez-vous à l'utiliser pour illustrer un cours de portugais qui sera publié par le CNED? Merci. Richard

Caco 22/09/2015 09:32

Bonjour,
Merci pour votre commentaire.
Vous pouvez utiliser la photo du Marquis de Pombal.