Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Randos de Caco

Les Randos de Caco

La Rando à ma façon...

Le Jardin Majorelle

Maroc, Marrakech

Rue Yves Saint Laurent

Marrakech, Maroc

Latitude : 31.641434

Longitude : -8.002327

Un havre de paix

Sur une superficie d'environ un demi hectare, le jardin a été aménagé par le peintre Jacques Majorelle à partir de 1923. Racheté par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé en 1980, le jardin est alors sauvé d'une destruction assurée par la construction d'un complexe hôtelier.

Sa visite se fait par l'intermédiaire d'un parcours prédéfini. Le visiteur voyage alors entre les collections de cactus, arbres et autres plantes exotiques. Tout ceci est mis en valeur avec des couleurs vives et notamment le Bleu Majorelle. Un petit musée tient également place dans le jardin.

Le Jardin Majorelle
Le Jardin MajorelleLe Jardin MajorelleLe Jardin Majorelle
Le Jardin Majorelle

Depuis l'entrée, en poursuivant tout droit, le chemin longe un kiosque, passe proche d'un bassin à poisson puis tourne sur la droite. On passe alors dans une forêt de bambous. Originaires d'Asie du Sud Est, ils sont ici regroupés en un petit bosquet qui masque ainsi le mur d'enceinte. En passant dans ce couloir, la bruissement des feuilles avec le vent ajoute encore un peu de magie au lieu.

Passage dans la forêt de bambous

Passage dans la forêt de bambous

A la sortie de la forêt, sur la gauche, un détour s'impose pour se recueillir sur le Mémorial Yves Saint Laurent. Le site officiel du Jardin le décrit ainsi : "Erigé le 1er juin 2008, il est composé d’une colonne romaine, trouvée sur la plage de Tanger, posée sur un socle rouge Marrakech. Une plaque portant le nom d’Yves Saint Laurent et deux bancs en marbre blanc permettent au visiteur de se souvenir… «C’est la manière qu’ont les artistes de ne pas mourir tout à fait.» Pierre Bergé"

Mémorial Yves Saint Laurent

Mémorial Yves Saint Laurent

Le jardin, aux abords du MémorialLe jardin, aux abords du Mémorial
Le jardin, aux abords du MémorialLe jardin, aux abords du Mémorial

Le jardin, aux abords du Mémorial

En continuant plus vers le sud, nous arrivons sur la partie des palmiers. Ces derniers sont issus de diverses variétés importées d'un peu partout dans le monde. Leur taille apporte un peu plus de hauteur au jardin et donnent une impression d'espace supplémentaire.

Les palmiers
Les palmiersLes palmiers

Les palmiers

Après un virage à droite, nous arrivons au bassin aux nénuphars. Venus d'Asie, ces fleurs apportent verdure et couleurs à un bassin splendide. On y accède en passant sous une tonnelle. Le lieu nous fait voyager en Asie et on a peine à croire que le tumulte de la Place Jemaa El Fna n'est qu'à cinq minutes.

La tonnelle, le nénuphar et le bassinLa tonnelle, le nénuphar et le bassinLa tonnelle, le nénuphar et le bassin

La tonnelle, le nénuphar et le bassin

Le chemin se dirige droit vers le Musée Berbère, et le contourne sur la droite. On se retrouve alors devant la Fontaine Carrée. Un bassin relie la Fontaine au kiosque de l'entrée en traversant un jardin de cactées.

La Fontaine carréeLa Fontaine carréeLa Fontaine carrée

La Fontaine carrée

Sur le retour vers l'entrée, une nouvelle tonnelle abrite le visiteur des rayons du soleil. Elle longe un véritable paradis de cactées. Jacques Majorelle avait une passion pour ce type de végétaux. Par respect pour cet intérêt du créateur du Jardin, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ont continué à agrandir la collection. Cette dernière comporte désormais une trentaine de variétés, venues pour certaines des Etats-Unis.

Le jardin des cactus
Le jardin des cactusLe jardin des cactusLe jardin des cactus

Le jardin des cactus

On se dirige alors vers la sortie où l'on passe à côté de la fontaine de l'entrée

Fontaine de l'entrée

Fontaine de l'entrée

Localisation

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article